Historique

La naissance de l’Etablissement St Joseph de THANN est contemporaine de la Fondation de la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur vers 1850. Cette communauté religieuse est guidée par une mission de « service au plus pauvre » qui s’inscrit dans les œuvres sociales de charité chrétienne.
Par décret impérial, daté du 6 novembre 1854, la Congrégation reçoit un agrément d’utilité publique pour toutes ses œuvres. Les Sœurs accueillent à Thann des enfants orphelins. L’orphelinat Saint Joseph – comme l’appellent souvent encore aujourd’hui les habitants de la région – est installé au Château de Marsilly, acheté et restauré par le curé de la paroisse.
De 12 orphelins, au départ, l’effectif d’enfants accueillis atteint 200 en 1901.

Après la seconde guerre mondiale, les services sociaux de l’Etat interviennent et accordent à l’établissement des subventions sous forme de prix de journée. Les « orphelins » deviennent des « enfants de l’Assistance » et sont rejoints par des « enfants et jeunes cas sociaux » en difficulté dans leur milieu familial.

De 1970 à 1985 l’effectif des enfants et des jeunes passe de 220 à 80, l’effectif du personnel diminue proportionnellement.
Cette nouvelle situation sociale conduit la Congrégation des Sœurs du Très Saint Sauveur à confier la gestion de l’établissement à l’Association de l’Abbaye de Marbach en 1984. Elle poursuit la réflexion engagées depuis 1976 sur le devenir de la structure. Cette étude aboutit à la création d’un Foyer pour Adultes Handicapés Graves en novembre 1986, puis d’un Foyer pour Adultes Travailleurs Handicapés en 1988.

En 1997, une autre association, AGATHEA, reprend la gestion, suivie en 1999 par l’Association Fédération Saint Sauveur qui deviendra le Groupe Saint Sauveur en 2008.

Flash info

Oberbronn - Les anniversaires de janvier et février

Jeudi 27 février, la maison de retraite Notre-Dame d'Oberbronn a fêté les anniversaires de ses résidents nés au mois de janvier et février.

Lire la suite...