Quand Saint Sauveur mutualise ses moyens

Quand Saint-Sauveur mutualise ses moyens

Le Groupe Saint-Sauveur, qui regroupe huit établissements en Alsace, a signé une convention de coopération avec l’Ehpad Les Vosges de Wittenheim, dans le cadre de la création d’un groupement de coopération sociale et médicosociale de moyens (GCSMS). Une mutualisation de moyens unique en Alsace.

 

 le 14/03/2013 à 05:00 par Sabine Hartmann (L'Alsace)

La convention entre le groupe Saint-Sauveur et l’Ehpad des Vosges a été signée avec les responsables (de g. à d.) Roger Desbains, président du groupe Saint-Sauveur, Me Daniel Martin, conseiller juridique du groupe, Denis Pabst, directeur général du groupe et Albert Haas, président de l’Ehpad Les Vosges. Photo Dom Poirier

Le groupe Saint-Sauveur, qui regroupe huit établissements en Alsace, a signé une convention avec l’Ehpad Les Vosges de Wittenheim, dans le cadre de la création d’un groupement de coopération sociale et médicosociale de moyens (GCSMS). Une mutualisation de moyens unique en Alsace.

C’est sur proposition du groupe Saint-Sauveur, dirigé par Denis Pabst, qu’a été signée lundi matin une convention entre cette structure – qui regroupe huit établissements en Alsace – et l’établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) Les Vosges de Wittenheim pour la création d’un GCSMS (groupement de coopération sociale et médicosociale de moyens). La création de ce GCSMS constitue une première dans la région.

« Nous avons un savoir-faire dans la gestion des activités sociales et médicosociales. Nous mettons à profit nos connaissances et nos moyens en terme de ressources humaines, de gestion comptable, informatique et de contrôle qualité », souligne Denis Pabst. Avec cette nouvelle structure, le groupe propose désormais une plate-forme de compétences, en accord avec l’ARS (Agence régionale de santé). La création de cette nouvelle entité juridique a fait l’objet d’un arrêté préfectoral le 23 janvier dernier. « Nous proposons à l’Ehpad Les Vosges une palette de compétences qui évite de faire appel à différents sous-traitants. Ces programmes sont déjà en place dans nos différents établissements. Ils permettent de suivre par exemple la prise en charge de la personne âgée via des logiciels spécifiques. Ces derniers permettent d’évaluer le suivi des soins, mais aussi l’animation proposée dans la structure qui l’héberge, l’entretien des locaux… Sans oublier la gestion spécifique des personnes sous tutelle », explique le directeur.

Une première dans la région

Depuis septembre 2010, le groupe Saint-Sauveur a recentré son activité sur le secteur social et médicosocial. Un choix stratégique qui s’est imposé pour pérenniser l’avenir du groupe. « Nous avons décidé de nous séparer de la clinique Saint-Sauveur de Mulhouse et de celle de Sainte-Odile à Strasbourg. Les fusions de nos cliniques avec la Fondation de la maison du Diaconat à Mulhouse et le groupement de coopération sanitaire Adassa et Diaconesses à Strasbourg nous ont semblé les meilleures solutions. Ces associations partagent des valeurs similaires aux nôtres. »

En recentrant son activité, le groupe fait le choix de lancer un important programme d’investissement et de modernisation des sites comme l’agrandissement de la clinique Saint-Damien de Mulhouse pour 27 M€ (millions d’euros) et l’Ehpad de Niederbronn-les-Bains pour 11 M€. La création de ce GCSMS, qui dispose d’un statut juridique indépendant, est une première dans la région. Cette nouvelle structure n’entraînera pas de suppression de postes. Elle s’intègre aussi dans la volonté des collectivités d’effectuer des économies sur les différents postes de fonctionnement.

Le groupe en chiffres

Le groupe Saint-Sauveur est composé des huit établissements suivants :
  • Clinique de gérontologie Saint-Damien à Mulhouse,
  • Résidence Pays’age à Mulhouse,
  • Foyer Notre-Dame à Mulhouse,
  • Résidence Jungck à Moosch,
  • Maison d’enfants Saint-Joseph à Mulhouse,
  • IME (Institut médico-légal) Saint-Joseph à Guebwiller (pour les enfants handicapés),
  • Établissement Saint-Joseph à Thann (pour les personnes handicapées mentales),
  • Ehpad Notre-Dame-Saint-Joseph à Niederbronn-les-Bains.

C’est aussi 450 lits et 300 places pour enfants handicapés.

30 millions d’€ de chiffre d’affaires en 2012.

600 salariés au total.


SE RENSEIGNER Groupe Saint-Sauveur 30, rue de Hirsingue à Mulhouse, tél.03.89.36.84.40

le 14/03/2013 à 05:00 par Sabine Hartmann (L'Alsace)

Lire ou télécharger l'article de L'Alsace du 14 mars 2013

Flash info

Les seniors ont disputé leurs Olympiades

En préparation depuis plusieurs mois dans les huit établissements concernés accueillant des aînés, les Olympiades des seniors ont trouvé leur point d'orgue vendredi dans la salle Aloyse Mura de l'Espérance Moosch.

Lire la suite...

Paramétrages de cookies

×

Cookies fonctionnels

Ce site utilise des cookies pour assurer son bon fonctionnement et ne peuvent pas être désactivés de nos systèmes. Nous ne les utilisons pas à des fins publicitaires. Si ces cookies sont bloqués, certaines parties du site ne pourront pas fonctionner.

Mesure d'audience

Ce site utilise des cookies de mesure et d’analyse d’audience, tels que Google Analytics et Google Ads, afin d’évaluer et d’améliorer notre site internet.

Contenus interactifs

Ce site utilise des composants tiers, tels que ReCAPTCHA, Google Maps, MailChimp ou Calameo, qui peuvent déposer des cookies sur votre machine. Si vous décider de bloquer un composant, le contenu ne s’affichera pas

Réseaux sociaux/Vidéos

Des plug-ins de réseaux sociaux et de vidéos, qui exploitent des cookies, sont présents sur ce site web. Ils permettent d’améliorer la convivialité et la promotion du site grâce à différentes interactions sociales.

Session

Veuillez vous connecter pour voir vos activités!

Autres cookies

Ce CMS Joomla utilise un certain nombre de cookies pour gérer par exemple les sessions utilisateurs.

Groupe Saint Sauveur 2019